Population

Taux d'accroissement annuel moyen de la population

Secteur naturel: Tous

Le Granit

Estrie *



Description de l'indicateur

La croissance d’une population est habituellement perçue comme signe de prospérité, puisqu’elle peut contribuer à améliorer le bilan fiscal et financier des municipalités lorsque des économies d’échelles peuvent être réalisées. Les municipalités qui doivent composer avec un déclin de leur population peuvent avoir de la difficulté à maintenir les services de proximité et à entretenir les infrastructures en raison d’une capacité financière réduite. Le taux d'accroissement annuel moyen de la population sur 5 ans mesure la moyenne sur 5 ans de la vitesse de croissance annuelle de la population. Cet indicateur constitue l'une des trois composantes de l'Indice de vitalité économique des territoires (IVT).

* Moyenne des municipalités de la région
** Les données de Milan et de Val-Racine ont été regroupées par l'ISQ entre 2002 et 2008.

Comparer avec un secteur de la MRC


 

Imprimer cette page

Données et méthodologie


Municipalité200720082009201020112012r2013r2014r20152016
TousLe Granit0.90.91.70.1-1.6-2.0-2.5-4.1 - -2.6
TousEstrie *3.13.84.44.85.55.24.43.8 - 2.9
Sources : http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/economie/indice-vitalite-economique/index.html
Mise à jour des données : Décembre 2018
Note : En 2018, les estimations de population par localité et par MRC ont fait l’objet de révision pour les années 2012 à 2014, ce qui a entraîné par le fait même une révision des données sur le taux d’accroissement annuel moyen (TAAM) sur cinq ans. Ainsi, sur la période présentée, soit 2007 à 2016, les années 2012 à 2014 sont dites révisées. Les données sont actuellement non-disponibles pour 2015, et dites provisoires pour 2016.


Méthodologie

Élaborée à partir des données de l’ISQ, le taux d'accroissement annuel moyen de la population sur 5 ans mesure la vitesse de croissance annuelle moyenne de la population sur une période de 5 ans. Cet indicateur permet de dégager une tendance de fond ayant trait à l’évolution démographique, même dans les municipalités de petite taille, puisqu’il minimise l’impact des valeurs extrêmes et inhabituelles. Cet indicateur permet une mesure plus robuste que la mesure de la variation démographique annuelle, laquelle est moins stable et très sensible aux événements inhabituels se produisant dans l’une ou l’autre des deux années comparées, ce qui peut fausser ou rendre difficile la détermination de la tendance sous-jacente, surtout dans les territoires de petite taille. Cet indicateur est disponible à l'échelle des municipalités et des MRC, mais pas à l'échelle de l'Estrie.