Solde migratoire

Solde migratoire interne de la MRC du Granit

Secteur naturel: Tous

Le Granit



Description de l'indicateur

Le solde migratoire renseigne sur l’intensité des mouvements de population touchant une région et identifie les régions qui gagnent ou qui perdent au jeu des échanges migratoires. Il témoigne également de la capacité d’un territoire à attirer et retenir ses habitants. Le solde migratoire interne concerne les migrations entre les régions du Québec. Le solde migratoire interne est une composante du bilan démographique d’une région.


Municipalité2007-20082008-20092009-20102010-20112011-20122012-20132013-20142014-20152015-20162016-2017
-77Le Granit-10-89-97-109-123-55-130-665-18
Sources : http://www.bdso.gouv.qc.ca/pls/ken/ken213_afich_tabl.page_tabl?p_iden_tran=REPERGH638W34146720015243Tkp(&p_lang=1&p_id_sectr=499&p_id_raprt=1518
http://www.bdso.gouv.qc.ca/pls/ken/ken213_afich_tabl.page_tabl?p_iden_tran=REPERGH638W34146720015243Tkp(&p_lang=1&p_m_o=ISQ&p_id_sectr=499&p_id_raprt=1520
Mise à jour des données : Mars 2018
Note : 2016=provisoire ; 2012 à 2015=révisée.


Méthodologie

Le solde migratoire interne est un indicateur élaboré par l'Institut de la Statistique du Québec (ISQ) au moyen de du Fichier d’inscription des personnes assurées (FIPA) de la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ). Pour mieux comparer l’effet des migrations entre des régions dont la taille de la population varie, le solde migratoire est divisé par la population de la région au début de la période, permettant ainsi d’obtenir le taux net de migration interrégionale. Les taux d’entrée et de sortie sont calculés de la même façon, en utilisant respectivement le nombre d’entrants et de sortants au numérateur. Le taux net, le taux d’entrée et le taux de sortie sont des indicateurs calculés par l’ISQ. Le FIPA est un fichier administratif qui tient à jour la liste des bénéficiaires admissibles aux différents programmes de la RAMQ. Il est une source de données démographiques particulièrement intéressant, car il s’agit d’un fichier exhaustif (environ 99% des personnes résidant de façon permanente au Québec y sont inscrites) et continuellement mis à jour, tant en ce qui concerne l'admissibilité d'un bénéficiaire que son adresse de résidence. L'Institut de la statistique du Québec reçoit annuellement une extraction dénominalisée du FIPA qui lui permet, pour l'ensemble de la population admissible, de comparer le code postal de résidence au 1er juillet d'une année donnée avec celui au 1er juillet de l'année précédente. Les mouvements comptabilisés ne concernent que les personnes présentes dans le fichier et jugées admissibles aux deux dates. Cela exclut par exemple les nouveau-nés, les personnes décédées, et les immigrants arrivés dans l'année. Cet indicateur est disponible à l'échelle des MRC et de l'Estrie.