Solde migratoire

Solde migratoire externe de la MRC du Granit

Secteur naturel: Tous

Le Granit



Description de l'indicateur

Le solde migratoire renseigne sur l’intensité des mouvements de population touchant une région et identifie les régions qui gagnent ou qui perdent au jeu des échanges migratoires. Il témoigne également de la capacité d’un territoire à attirer et retenir ses habitants. Le solde migratoire externe concerne les migrations interprovinciales et internationales. Chaque année, des ressortissants de différents pays et des citoyens d'autres provinces canadiennes entrent ou sortent du Québec à titre de résidents temporaires. Ces derniers forment un segment de population très mouvant et hétéroclite, composé de travailleurs qui occupent un emploi temporaire, d’étudiants, ainsi que de demandeurs d’asile ou d’autres personnes reçues pour des raisons humanitaires. Le solde migratoire externe est une composante du bilan démographique d’une région.


Municipalité2007-20082008-20092009-20102010-20112011-20122012-2013r2013-2014r2014-2015r2015-2016r2016-2017p
-26Le Granit-14-113-221117-12-311
Sources : http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/population-demographie/migration/internationales-interprovinciales/index.html
Mise à jour des données : Février 2018
Note : 2017=provisoire ; 2013 à 2016=révisée.


Méthodologie

Le solde migratoire externe est élaboré par l'Institut de la Statistique du Québec (ISQ) au moyen des estimations démographiques de Statistique Canada. Le solde migratoire international correspond à la différence entre le nombre d’immigrants et le nombre d’émigrants totaux. Le solde migratoire interprovincial s’obtient en soustrayant le nombre de sortants interprovinciaux du nombre d’entrants. Le solde migratoire total, ou migration nette s’obtient en additionnant le solde migratoire international et le solde migratoire interprovincial. Cet indicateur est disponible à l'échelle des MRC et de l'Estrie.